• Ces Roses que l'on voyait passagèrement

     

     

     

    Poème horrifique

     

    Ce poème écrit au XXe siècle de l'ère christiannique par Ann Quark lui a également servi de base pour le personnage de la mystérieuse dame à la longue chevelure de jais qui hante le premier opus de la trilogie alicienne.

     

     

    Ces Roses que l'on voyait passagèrement


     

     
    Delicious

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :