• J'ai enfin obtenu le dépôt légal de la BNF pour mon roman Le Cheval carnivore. Une dernière modification et hop là ! je le publie en version papier. Ce sera l'affaire d'une petite semaine, finalement : j'avance la publication d'un mois, il sortira finalement le 1er mai.

    Delicious

    votre commentaire
  • Une galerie de photos d'ancêtres détournées avec brio : c'est à la fois macabre et tendre, autant qu'irrévérencieux. Des superhéros, des personnages lovecraftiens, des extraterrestres, des morts-vivants et même Frida Kahlo ! Le tout chez Waltzing Mathilda, alias Mathilde Lemonnier, qui parle de son travail cent fois mieux que moi dans sa présentation. Bon voyage aux pays des morts et des ancêtres !

     Voici un portrait d'ancêtre parmi d'autres, que l'artiste m'a gentiment autorisé à produire ici en illustration :

    Les monstrueux ancêtres de Mathilde Lemonnier

    Un "abbé alien", monstrueux ancêtre de Mathilde Lemonnier

    Delicious

    votre commentaire
  •  

     

    Han mais qu'est-ce que c'est ? C'est le QRcode du Cheval carnivore, bien sûr :

     

    Le QRCode du Cheval carnivore

     

     

     

    Delicious

    votre commentaire
  • Venez découvrir le chapitre 1 de ce roman fantastique à la fois sombre et drôle ici-même. Sachez que la version papier sort aux alentours de juin ! Impatients ? La version Kindle du Cheval carnivore est déjà disponible sur Amazon.

     

    Bonne lecture à vous et surtout n'hésitez pas à noter et à commenter, car les impressions de mes lecteurs me sont précieuses.

    Delicious

    votre commentaire
  • Krita ! Ce logiciel de peinture numérique va-t-il détrôner le couple The GIMP/MyPaint dans mon coeur ? Cela n'est pas sûr, mais ce qui est certain, c'est que je m'en servirai dorénavant au moins en parallèle, notamment pour ce qui est des effets de perspective, il a l'air extrêment pratique. Tout comme MyPaint, il est surtout dédié à la peinture numérique et tout comme The GIMP, il offre un panel très varié d'outils et de filtres divers et permet des réglages précis des contrastes, de la saturation et bien d'autres encore. De plus, les brosses sont réglables à volonté : pression, mode, forme, effets spéciaux, etc. Un peu plus que dans le GIMP de base, bien que ce dernier puisse être additionné de nombreux plug-ins.

     

    Je suis en train de m'amuser dessus, à vrai dire. Un petit problème : le nombre de brosses, assez limité, mais j'imagine que l'on peut en ajouter, je ne suis pas encore allée voir à l'intérieur du logiciel. Et parmi les autres avantages, c'est un logiciel libre et gratuit. Il est disponible pour Windows à partir de Seven en version 32 et 64 bits, ainsi que pour quelques distros GNU/Linux et FreeBSD. Encore expérimental sur MacOS, il est en version stable sur toutes les autres. Si vous préférez le compilez vous-même, il est open source, comme tous les logiciels GNU/GPL (dont Debian et ArchLinux, mes deux préférées) et ses sources sont téléchargeables très facilement. Open source, donc, ce qui est un très gros avantage, car cela permet des améliorations importantes, l'invention de nombre de plug-ins et même des forks intéressants, étant donné que maints programmeurs et passionnés peuvent dès lors travailler sur les sources de façon indépendante. Logiciel à suivre, donc.

     

    Pour terminer, l'équipe de Krita organise tous les mois un concours de dessin à thème. Suivez ce lien pour découvrir ce freeware éminemment intéressant : Krita.

     

     

    Delicious

    3 commentaires